Auprès des publics sourds/malentendants et leurs aidants

Nous sommes souvent sollicités par les publics adultes, sourds/malentendants de naissance ou devenus, ou par leurs aidants pour de l’information sur leurs droits. De part nos contacts et notre réseau de partenaires, nous facilitons les démarches à entreprendre et contactons les services concernés, notamment par téléphone, si nécessaire.

Nous constatons qu’il manque des services d’accompagnement adaptés à ces publics car du handicap auditif découle souvent un handicap social important, souvent insoupçonné, de part l’isolement et le repli sur soi qu’il génère. Il faut rétablir le lien social en proposant un accompagnement personnalisé dans le respect du projet de vie de la personne concernée et si nécessaire, un suivi psychologique. On doit aujourd’hui tenir compte également des besoins de compensation de ces publics qui souhaitent être ou rester des citoyens à part entière et autonomes. D’où notre présence dans les réunions traitant de l’accessibilité car, même si nous constatons des améliorations et une certaine écoute des collectivités et autres services, nous sommes encore loin de l’accessibilité universelle, à tout pour tous.

Nous apportons une aide et un accompagnement, notamment au niveau de démarches administratives et autres : MDPH, HDL, CAF, CPAM, Logement, Huissier de justice, Pôle Emploi, Prise de rendez-vous auprès de médecins etc… Toutefois, l’APEDA-BFC ne se substitue pas aux services mais est une véritable passerelle entre la personne sourde/malentendante et ces services ce qui profitable à tous.

L’écoute adaptée, la compréhension des parcours de vie et le partage d’expériences entre pairs sont des facteurs essentiels pour créer un climat de confiance et favoriser le rétablissement du lien social.